Sports pour femmes enceintes : s’entraîner pendant la grossesse

By 13 juillet 2017Santé - Sport
enceinte-sport-

Halte aux pensées archaïques qui admettent que les femmes sont très fragiles en période de grossesse et doivent être écartées de tout danger, préservée comme une poupée de cire, cloîtrée à la maison. Contrairement aux idées reçues, le fait d’être immobile, d’être ménagée de toute activité ne rend pas toujours service à la femme enceinte et au petit hôte qui loge en son sein. Sauf contre-indication médicale, le sport procure des bienfaits pour la femme enceinte et il serait dommage de s’en priver. Pour remonter votre moral, activer votre circulation sanguine, détendre vos muscles et relâcher la pression de votre ventre, choisissez de vous entraîner régulièrement en pratiquant des sports adaptés à votre état de grossesse.

L’aquagym : pour préparer l’accouchement

preparation-accouchement-piscine-bebetouLa sensation de l’eau est toujours agréable tant pour la maman que pour bébé qui est véritablement un petit poisson dans le ventre ! Qui plus est, l’aquagym est considérée comme une activité très douce permettant d’assouplir et d’étirer délicatement vos muscles et de faciliter l’accouchement.

Le yoga : pour retrouver votre bien-être

prenatal-yogaLe Yoga est à la fois un sport et une détente. Les femmes enceintes ont souvent les nerfs à vif et le Yoga permet de stabiliser vos émotions et de vous garder zen durant la période de grossesse.

La marche : pour améliorer votre souffle

Femme-enceinte-qui-marcheContrairement à certains sports à risque pour le fœtus, à savoir la course de fonds ou l’équitation, la marche est une manière de redynamiser votre corps et d’apprendre à avoir une bonne respiration. Pour travailler votre souffle, vous pourrez prendre un peu de pente et accélérer progressivement le pas quand vous avez suffisamment d’énergie.

Le vélo : pour tonifier le périnée

femme neceite veloVous n’aurez ni à courir ni à soulever du poids en pratiquant le vélo. Seule la zone cible sera vraiment actionnée durant la pratique de ce sport, à savoir la région des fessiers, du bassin et en outre, le périnée. Idéal en pré accouchement et en post grossesse, le vélo permet de tonifier et d’assouplir le périnée.

admin

Author admin

More posts by admin

Leave a Reply